Conseils pratiques en éclairage pour votre salon

L’éclairage du salon : un art subtil

L’éclairage du salon

Selon les cas, le salon peut être exclusivement dédié à la réception de convives, ou au contraire faire office de séjour et à ce titre endosser simultanément diverses fonctions : coin télé, bibliothèque, bureau voire même salle à manger… En fonction de ses deux alternatives, l’éclairage devra en être adapté afin de rendre cette pièce maîtresse accueillante et chaleureuse. Tour de piste des astuces pratiques proposées par lightonline.fr.

Les préceptes de base à maîtriser pour un éclairage efficient et esthétique

La finalité de l’éclairage étant la mise en valeur d’une surface particulière, d’un objet, des couleurs ou encore des matières composant une pièce, le principe de base à retenir pour obtenir le meilleur effet réside dans la multiplication des sources lumineuses afin de pouvoir générer des effets visuels d’ombres et de lumières propres à créer différentes impressions.

Eclairage du salon

A cet effet, plusieurs astuces pratiques existent selon précisément les impressions recherchées : ainsi par exemple, si l’effet recherché réside dans l’impression de rétrécissement d’une pièce trop spacieuse, le recours aux suspensions est la solution idoine. Si par contre l’effet recherché est l’agrandissement d’une pièce plus ou moins confinée, il faudra veiller à projeter des sources lumineuses vers les murs. Enfin, si l’on veut créer une impression de sur-élèvement du plafond, il faudra recourir à des faisceaux ascendants.

L’éclairage du salon

Si le salon fait office de séjour, il est impératif de penser l’éclairage de chacune de ses composantes afin de le rendre accueillant et chaleureux mais aussi ergonomique.

Luminaire

– Ainsi, pour ce qui est par exemple du coin bureau, il faut prendre soin d’en agencer subtilement les sources de lumières. Le recours aux lampes articulées et lampadaires sera ainsi notamment préconisé afin d’optimiser les ressources de lumières lorsque l’on y travaille. Des lampes à faisceaux ascendants pourront simultanément être accrochées aux murs attenants afin d’adoucir l’agression des lampes articulées.
– Le canapé lui aussi pourra être flanqué de ces catégories de lampes articulées afin d’en assurer un éclairage chaleureux
-Pour ce qui est du téléviseur, prévoir des sources lumineuses douces idéalement derrière ou latéralement à l’écran afin d’en contrebalancer l’agressivité
– Enfin, l’éclairage de la table centrale devra être assuré par des suspensions volumineuses du type lustres de préférence afin de pouvoir s’assurer d’inonder suffisamment tous les convives

S’agissant des salons traditionnels, l’éclairage devra cette fois-ci se faire plus sobre pour un effet cosy et intime réussi. Pour ce faire, l’option des spots encastrés ou suspendus à des câbles serait l’idéal pour mettre par exemple en relief l’architecture ou l’ameublement de la pièce. Outre ses effets esthétiques, l’alternative des variateurs de lumière constitue également un choix pertinent eu égard aux économies significatives d’énergies qu’elle offre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Un commentaire

  1. szczepaniak didier 29 juillet 2014 at 17 h 33 min #

    Je suis intéressé par différentes façons d’éclairer mon salon, tout est fait de bois, même la poutre au plafond tout en restant décoratif éclairage LED, très peu de clarté, une petite fenêtre salon. Que me conseillez-vous ? Bien cordialement, merci.

Laisser un commentaire