Ecrans, chauffage, climatisation : éviter la fatigue oculaire au travail et chez soi

La fatigue oculaire, dont les symptômes sont des picotements des yeux, les yeux secs, une vision trouble ou même des maux de tête, est ressentie par environ 40% des utilisateurs d’écran. Au travail ou chez vous devant internet, voici quelques astuces pour éviter d’abimer vos yeux et préserver votre vue.

Faire un bilan régulier pour vérifier la santé de vos yeux

fatigue oculaire visuelle

Devant un écran, et d’autant plus qu’il s’agit d’un ordinateur, les yeux se déplacent fréquemment sans pour autant clignoter au même rythme. Les muscles qui permettent le déplacement de votre regard sont ainsi soumis à de nombreuses sollicitations, et l’humidification de l’œil est progressivement réduite.

Le premier réflexe face à un travail nécessitant de passer de longues heures devant un ordinateur est de consulter régulièrement un professionnel. Afin de prévenir une baisse inattendue de votre vision, il est conseillé d’effectuer un bilan de votre vue tous les ans, d’autant plus lorsque vous portez des lunettes ou des verres de contact. Bien que votre médecin puisse effectuer certaines vérifications lui-même, la consultation d’un ophtalmologue (remboursée par votre mutuelle santé) vous permettra de limiter l’usure de vos yeux. Un rendez-vous tous les ans est recommandé si votre vue a tendance à baisser, sinon tous les deux ans.

Faire des pauses, et organiser son poste de travail

Woman working

La fatigue visuelle s’installe rapidement, et ce d’autant plus que l’environnement est dégradé: tabac, chauffage ou climatisation, pollution… Après quatre heures passées devant un écran, les symptômes précédemment décrits s’accumulent.

Il est donc conseillé, dans la mesure du possible, de faire une pause de 5 minutes toutes les deux heures, mais également de ne pas travailler proche de votre écran. La distance recommandée varie selon votre vision, mais également la taille de votre écran et de ses pixels. Un écran Full HD devra être un peu plus proche qu’un écran HD ou d’ordinateur portable. Un simple conseil est d’être suffisamment loin pour ne pas pouvoir toucher l’écran, et de rehausser celui-ci afin de préserver en même temps vos cervicales!

Les compléments alimentaires contre la fatigue oculaire

Zen food

Au-delà des nombreux aliments riches en minéraux et vitamines nécessaires à notre alimentation, certains sont plus bénéfiques que d’autres. Ici également, il faut vérifier avec votre complémentaire santé le remboursement des compléments alimentaires et médecines douces.

Quelques exemples d’aliments et compléments alimentaires pour diminuer la fatigue oculaire

  • Les tomates, qui contiennent du lycopène
  • Les carottes, dont le bêtacarotène protège également la rétine
  • La lutéine et la zéaxanthine, au centre de la rétine, qui protègent elles de la cataracte.
  • Les vitamines A, C, E protègent ou ralentissent le risque de DMLA et de cataracte.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire