Se ressourcer avec un jeûne spirituel

Le jeûne est une privation volontaire de nourriture. Il se base essentiellement sur deux raisons ; développer la force et la volonté et la spiritualité ainsi que pour des raisons de santé. Toutefois, sa pratique doit se faire sous la surveillance d’un maître. S’il est réalisé à des fins liées au bien-être physique, il nécessite une surveillance médicale.

Le concept du jeûne repose sur le fait que l’homme est un mangeant et le monde entier est sa nourriture. A force de rechercher le confort et le bien-être, il n’arrive plus à équilibrer sa faim. Cela concerne aussi bien les nourritures terrestres que nos rapports et nos attachements aux êtres et aux choses de la terre. Ainsi, le désir humain ne connaît pas ses limites. La nourriture n’est donc pas en cause, mais au point d’en faire un objet d’idolâtrie, notre estomac ne peut plus s’en passer. Le jeûne aiguise notre volonté à adopter la vigilance.

Le jeûne lié à la spiritualité

29403_sungjang-rinpoche_440x260

La pratique du jeûne en tant que soutien du développement spirituel est d’une importance capitale tant pour le corps que l’esprit. Il ne consiste pas à sauter des repas, mais à dépasser les mauvaises habitudes, les pensées négatives et se restreindre physiquement et mentalement de toute activité superflue. Sinon, le jour du jeûne doit être un jour de sacrifice physique et mental conscient et désintéressé. Il doit également tenir compte de la position des planètes et des phases de la lune. A la base, il n’a aucun fondement religieux comme la plupart des gens le pensent. C’est plutôt un entraînement pour une maîtrise de soi, d’autant plus qu’il est souvent accompagné de méditation.

En revanche, si une personne jeûne pour des raisons de santé ou pour une diète, elle doit le faire en fonction des prescriptions médicales et être impérativement suivi par un médecin. Dans ce cadre, le jeûne consiste à purifier et désintoxiquer le corps, perdre du poids, réduire la fatigue et les insomnies et atteindre un état d’équilibre intérieur et d’harmonie.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire