Yoga : pour rester zen !

Le Yoga, cette philosophie indienne qui prône qu’à l’aide de quelques postures dirigées, l’on peut arriver à atteindre le nirvana, s’est développé en Europe à une vitesse folle. En effet, le corps, le souffle et l’esprit se rallient dans une vague de bien-être. Outre cette sensation de zen, ces exercices permettent de tonifier le corps, d’améliorer sa souplesse et de dénouer les tensions du corps.

Comment choisir son cours de yoga ?

yoga-couple

Entre les associations, les salles de sport et les profs particuliers, l’on a le choix. Quand on est encore débutant, les cours classiques sont conseillés. Les femmes qui viennent d’accoucher ou qui en sont à leur quatrième mois peuvent suivre des cours de yoga pour s’assouplir et se muscler tandis que ceux qui souhaitent approfondir le sujet peuvent suivre des cours de yoga traditionnels tels que le Hatha Yoga.

Au niveau de la fréquence, un cours par semaine est suffisant. Même s’il n’existe pas encore d’organisme reconnu sur la formation des professeurs de yoga en France, il reste que la Fédération nationale des Enseignants de Yoga encadre neuf écoles de formations dispersées partout dans le pays.

Les avantages qu’offre la pratique du Yoga

yoga_energy_city

Faire du yoga promet de profiter de nombreux avantages. En premier lieu, il assure un corps svelte et sain. En effet, les exercices aident à tonifier les muscles, à améliorer la souplesse et à bruler les graisses (environ 300 calories de perdues par heure). Pour améliorer les résultats, il est également possible de combiner le yoga avec de l’aérobic, du jogging et bien évidemment un régime alimentaire sain.

La pratique de yoga permet également de rendre le corps plus musclé et plus souple. Afin d’améliorer son efficacité, le yoga pourra alors être alterné avec des séances de massage qui aideront à dénouer les tensions du corps. Outre le bien-être du corps, le yoga permet de chasser les pensées négatives de la tête pour accéder à un bien-être spirituel.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire