Mieux comprendre l’Acné

L’acné est une maladie de peau caractérisée par la maladie du follicule pilosébacé, il s’agit donc bien d’un microbe dans la peau. Chez un dermatologue l’acné est la maladie de peau la plus fréquente. La bactérie responsable s’appelle le Propionibacterium acnes.

L’acné engendre aussi des répercussions psychologiques très importantes, par ailleurs l’acné touche très souvent le visage, ainsi les patients en souffrent d’autant plus.

C’est donc une maladie chronique qui s’attaque aux follicules pilosébacés, poil et glande sébacée qui sécrète donc du sébum dont le rôle est de protéger la peau. Lorsque ce canal de sébum est bouché, la peau est encombrée par du sébum et cela fabrique ainsi les boutons et tous les signes bien distinctifs des formes différentes d’acné. L’acné peut toucher le front, le dos, les épaules, le torse, le thorax, les avant-bras, tout le visage ou partiellement. Rétention de sébum, inflammation, infection, caractérisent le degré de l’acné et la maladie du follicule pilosébacé. L’écoulement du sébum, peau brillante et pores dilatés expliquent ainsi ce qu’on appelle la séborrhée, qui se manifeste surtout sur le visage. Cet état engendre la présence des comédons ou points noirs, le sébum est aussi la nourriture parfaite pour certaines bactéries qui se développent ainsi dans les follicules et préparent ainsi l’acné.

acne-femme-visage

Les différents boutons de l’Acné

Le “ver de peau” communément appelé ainsi, défini le point noir ou comédon ouvert, ce sont ces boutons qui lorsqu’on les pressent font sortir une sorte de ver blanc, qui est un mélange de sébum avec d’autres cellules. Presser les points noirs n’est d’ailleurs pas du tout recommandé, cela propage le risque d’infection.
Il n’est pas rare qu’un comédon qui s’infecte donne lieu à une papule ou pustule.

Le microkyste ou dénommé aussi point blanc est un follicule pilosébacé dont l’orifice du canal pilaire est obturé.
Le bouton est bombé et on distingue bien la pointe blanche. Encore des boutons qu’ils faut éviter de perçer.

Les papules sont plutôt des boutons rouges, également bombés ils sont parfois durs et sont douloureux, ces boutons peuvent atteindre parfois un diamètre de 4 mm, souvent une auréole est autour du bouton. Ce résultat peut venir d’un comédon qui s’est infecté.

Les pustules sont plus volumineuses que les papules, ce sont des boutons enflammés soit sur-infectés le plus souvent. L’évolution de ces boutons donne des nodules.

Le nodule engendre l’infection vers le derme et l’hypoderme. Les nodules représentent une atteinte plus profonde de la peau, ces nodules peuvent laisser des cicatrices parfois très profondes.

Les kystes entourent une coque fibreuse qui bouche la glande sébacée, on dit alors que ce sont des comédons encapsulés. Ils peuvent persister indéfiniment. Ils sont placés le plus souvent dans le dos, cette acné laisse aussi des cicatrices.

Les cicatrices sont la complication la plus redoutée de l’acné. Sur le visage c’est parfois très inesthétique. Microcratères ou relief, ce sont les modifications fibreuses de la peau qui donnent ainsi ces aspects très fâcheux. A des formes évoluées, le visage donne un aspect général totalement « grêlé ».

Pour essayer de remédier de façon naturelle aux cicatrices laissées par l’acné

La façon naturelle de tenter de remédier aux cicatrices laissées par l’acné sur le visage, se retrouve souvent dans les crèmes prescrites pour lutter contre ce fléau.
Les cicatrices de l’acné sont parfois des tâches brunes qui sont les marques des anciens boutons d’acné.
Il existe ainsi des produits naturels, qui à l’usage peuvent atténuer ces traces et redonner un aspect plus joli à la peau.

L’aloe vera : la pulpe de feuille de la plante, sera appliquée sur les cicatrices et sera laissée pour action environ 30 minutes, il faudra ensuite rincer à l’eau tiède.

La tomate : un bon exfoliant également et la tomate est riche en bêta-carotène, donc idéal pour la peau. Tranches fines de tomates à appliquer sur la peau tel un masque, laissez agir et rincez, vous pouvez aussi associer du concombre.

Le bicarbonate de soude : il est un exfoliant qui agit sur les cicatrices légères, il est donc utile pour l’acné, un peu de bicarbonate sur les taches et cicatrices en laissant agir avant de rincer, une fois par semaine seulement car il ne faut pas abuser de ce traitement.

Le citron : il blanchit la peau, ainsi pour atténuer des taches, il faut passer du citron sur les taches pendant 15 minutes, à faire juste avant de dormir, éviter le soleil après un tel traitement c’est pourquoi il faut le faire le soir avant de dormir.

L’huile de rose musquée : à appliquer avant d’aller dormir, cette huile à des vertus régénératrices et elle soulage souvent les peaux abîmées.

Le miel : mélangé à un jaune d’oeuf, c’est un masque idéal pour la peau et il enlève les taches à force d’utilisation. Il faut laisser agir sur la peau une vingtaine de minutes.
Rincer abondamment ensuite, préférez surtout le miel de Manuka.

Pour tous ces produits qui apportent bien souvent des résultats assez satisfaisants il faut cependant avoir de la patience et faire les traitements régulièrement.
Une à deux fois par semaine, ce sont des produits naturels qui ne feront pas de mal à votre peau mais qui au contraire lui redonneront de l’éclat, et aussi un aspect plus lisse.

Plus efficaces en tout cas bien souvent que des crèmes qui sont souvent très onéreuses et n’offriront pas plus de résultats au final, donc optez pour les produits naturels et offrez toujours du temps pour vous ; juste pour prendre soin de vous !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire