Se relaxer avec le qi gong pour en finir avec le stress

Il existe mille et une façons de se détendre pour échapper au stress, donc il est inutile de se décourager tant que vous n’avez pas encore tout essayé. Parmi ces nombreuses astuces zen, il y a la gymnastique douce du qi gong. Elle est peu connue par rapport aux méthodes populaires généralement recommandées en cas de stress. D’origine chinoise, cette discipline mêle mouvements et relaxation grâce à des techniques de respiration pour apprendre à trouver le calme et se ressourcer.

Kezako le qi gong ?

C’est une vieille technique de gymnastique traditionnelle chinoise qui date du Vème siècle de notre ère. Jadis, cet art venait compléter les entrainements des moines Shaolin dans les monastères. Il se base sur la maîtrise de l’énergie vitale en combinant des mouvements lents à des techniques de respiration. En d’autres termes, le qi gong entraîne la concentration maximale du corps et de l’esprit. Dans le but de maîtriser totalement leurs arts, les adeptes d’arts martiaux pratiquent le qi gong en complément.

La révolution culturelle du pays a plongé le qi gong dans l’oubli pendant longtemps, mais il fait sa réapparition au XXème siècle. Depuis, l’Europe l’a découvert et l’a rapidement adopté. Les personnes qui cherchent à pratiquer une activité douce n’hésitent pas à se tourner vers le qi gong vu qu’il permet de se recentrer sur soi, tant physique que psychique.

Le qi gong pour les femmes

Le qi gong est accessible à tous, tout le monde sans exception peut recourir à cette forme de relaxation. Étant donné que cet art se pratique en différentes façons, il existe une technique particulière qui correspond aux femmes. Elle prend en considération la physiologie féminine, qui est incontestablement associée aux hormones et aux cycles de vie, à savoir, les cycles menstruels, la puberté, la fécondité et la ménopause, ainsi que les émotions.

qi gong 2

Le qi gong dédié aux femmes relève de la médecine chinoise dont le travail est basé sur les énergies corporelles, étroitement liées aux organes pour mieux gérer le stress et les émotions. En essayant d’harmoniser les différentes parties du corps, on parvient à activer les sens de manière à gagner en souplesse, et ce, à tous les niveaux des membres. Lorsqu’on est en symbiose avec soi-même, on se sent plus à l’aise dans son corps d’où la garantie du bien-être total.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire