Poncer un parquet : pourquoi, quand et comment ?

poncer un parquet

Le parquet est l’un des revêtements de sol les plus appréciés pour sa chaleur et son aspect authentique. Cependant, au fil du temps et de l’usage, il peut s’abîmer et se rayer. C’est pourquoi il est parfois nécessaire de le poncer afin de lui redonner tout son éclat. Heureusement, il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel du domaine, sauf dans certains cas. Dans cet article, nous allons donc voir en détail les raisons pour lesquelles vous devez poncer un parquet régulièrement et comment s’y prendre concrètement.

Pourquoi poncer son parquet ?

Après avoir posé un parquet, il est essentiel de l’entretenir régulièrement pour éliminer les taches et autres salissures quotidiennes. Mais cela ne suffit pas toujours ! Pour que votre revêtement de sol garde toute sa splendeur, vous devez également procéder à un ponçage régulier ou occasionnel, en fonction de l’usage. Pour cela, vous aurez besoin d’une ponceuse, mais pas n’importe laquelle. Consultez la page https://girafeponceuse.com/parquet/ pour découvrir et comparer les meilleurs modèles disponibles sur le marché.

Le ponçage d’un parquet est une opération qui permet de rajeunir son aspect. Avec le temps, il va perdre de son éclat initial et se ternir. Le ponçage va permettre alors de retrouver la couleur d’origine du bois et de raviver son apparence. Le parquet semblera comme neuf après ponçage.

bien poncer un parquet

De même, les passages répétés, la chute d’objets lourds, le déplacement de meubles au quotidien abîment progressivement le parquet et le rayent. Le ponçage viendra effacer tous ces stigmates pour rendre sa surface parfaitement lisse et uniforme. Il permettra également d’adoucir la texture du bois pour un meilleur confort.

Enfin, le ponçage doit être réalisé avant d’appliquer un nouveau vernis ou une huile. Cela est nécessaire pour que le produit adhère correctement et qu’on obtienne de bons résultats !

Cependant, il est important de noter que tous les parquets ne peuvent pas être poncés. En effet, contrairement aux parquets massifs ou ceux en bois naturel, les sols stratifiés sont faits à partir de matériaux composites tels que le PVC. Il n’est donc pas possible de les poncer, au risque de les détériorer.

Poncer un parquet : quand faut-il réaliser cette opération ?

comment poncer un parquet

Le ponçage d’un parquet n’est pas une opération à prendre à la légère. Il est donc important de choisir le bon moment pour la réaliser. Voici les situations qui nécessitent généralement un ponçage de parquet.

  • Avant d’emménager dans un nouveau logement, il est recommandé de poncer le parquet avant d’installer ses meubles. Cela permettra d’éliminer les éventuelles imperfections laissées par les précédents occupants et de repartir sur un parquet « vierge ».
  • Avant d’appliquer un traitement (vernis, huile…) sur votre terrasse en bois par exemple. Nous l’avons vu précédemment, le ponçage est obligatoire avant d’appliquer un nouveau vernis ou une huile sur le parquet. Il faudra donc le poncer au moment voulu, avant de procéder au traitement.
  • Si le parquet est très rayé ou abîmé. Plus les rayures et les dommages sur le parquet sont importants, plus celui-ci nécessite d’être poncé. Il ne faut pas attendre que son état se dégrade complètement pour entreprendre cette opération.

Ajoutons à cela qu’on peut poncer un parquet si l’on souhaite modifier son aspect, en passant d’un vernis à une huile par exemple. Cette étape préparera le parquet pour sa nouvelle finition.

Comment poncer un parquet ?

Comme indiqué en début d’article, poncer un parquet est une opération qui peut être réalisée par tout le monde, mais à condition de respecter certaines étapes. En effet, il s’agit d’un travail long et fastidieux, qui demande de l’attention et de l’énergie.

Étape 1 : Préparer le ponçage

Avant de commencer à poncer un parquet, une préparation en amont est indispensable. Il s’agira entre autres de :

  • déplacer tous les meubles et objets ;
  • protégez les murs avec du papier ou des bâches pour éviter les projections de poussière ;
  • passer un coup d’aspirateur pour débarrasser le parquet des éventuels gravillons ou saletés ;
  • de lessiver le parquet avec un produit dédié, s’il est particulièrement encrassé.

Étape 2 : Choisir le matériel adapté

ponceuse pour poncer un parquet

Pour un ponçage optimal et des résultats impeccables, il est essentiel d’avoir le bon équipement. Voici les outils indispensables à prévoir :

  • Une ponceuse pour parquet (orbitale, rotative, triangulaire, à bande…).
  • Des papiers de verre de grains différents. On commence par un gros grain (24 à 36) pour débarrasser le parquet des imperfections et rayures profondes. Puis on diminue progressivement avec des grains plus fins (40, 60, 80, 100) pour un ponçage de finition parfaitement lisse.
  • Un aspirateur puissant pour la poussière de bois.

En outre, pour bien poncer les coins et les angles difficiles d’accès, des blocs abrasifs polyvalents peuvent être utiles pour poncer en profondeur.

Étape 3 : Poncer un parquet par étapes

Une fois le matériel prêt, vous pouvez attaquer le ponçage en procédant de manière méthodique :

  • Équipez votre ponceuse du papier de verre au grain le plus épais (24 ou 36). Parcourez la surface du sol en insistant sur les zones les plus abîmées pour retirer les rayures profondes.
  • Une fois les défauts grossiers éliminés, changez pour un papier de verre de grain 40 ou 60. Poncez de nouveau l’intégralité du parquet dans le sens des lames. Changez de papier régulièrement quand ils sont usés. Pour un rendu uniforme, veillez à passer la ponceuse dans le même sens que le fil du bois. Les mouvements croisés donneraient un aspect irrégulier.
  • L’aspirateur est votre allié pour récupérer la sciure au fur et à mesure. Aspirez soigneusement après chaque étape de ponçage pour avoir une surface propre.
  • Terminez par un grain très fin (80 à 100) pour un ponçage de finition parfaitement lisse. Votre parquet sera prêt à recevoir le traitement souhaité.

Étape 4 : Appliquer le traitement choisi

comment bien poncer un parquet

Après avoir soigneusement poncé votre parquet, il est temps de le protéger et de lui donner son rendu final. Cette ultime étape consistera à appliquer le traitement de votre choix. Il peut s’agir :

  • Du vernis. C’est l’option la plus courante. Il forme un film protecteur transparent qui fait briller le parquet et le rend plus résistant aux rayures. Choisissez un vernis adapté à l’usage de la pièce.
  • De l’huile ; une alternative au vernis. Elle pénètre en profondeur dans le bois pour le protéger et lui donner un superbe aspect mat et naturel. Préférez les huiles labellisées et respectueuses de l’environnement.
  • Du vitrificateur ; une option hybride entre le vernis et l’huile. Le vitrificateur allie souplesse, protection et facilité d’entretien. Sa finition semi-mate ou satinée plaît à beaucoup.

Quelle que soit votre préférence, suivez scrupuleusement le mode d’emploi du produit choisi pour une application optimale. Travaillez par couches fines en respectant bien les temps de séchage entre chacune.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire