Quels sont les moyens de contraception fiables ?

La contraception est un domaine important pour une femme car elle doit pouvoir choisir le moment où elle veut procréer et le moment où elle ne souhaite pas tomber enceinte. Parmi les moyens de contraception, plusieurs ont montré leur efficacité. En fonction de ses attentes, il faudra se diriger vers l’une ou l’autre méthode.

1. La pilule contraceptive largement utilisée

pilule contraceptive

Représentant le mode de contraception le plus utilisé, elle concerne deux femmes sur trois. Les pilules minidosées ou microdosées permettent d’éviter de tomber enceinte grâce à un système très simple.

En contrôlant l’ovulation, leur efficacité explique le choix presque systématique de cette méthode. Facile à utiliser avec une plaquette de pilule pour chaque cycle menstruel, elle convient parfaitement à un grand nombre de femmes.

Pour savoir quelle pilule contraceptive peut correspondre à ses attentes, ce tableau comparatif permet d’en savoir plus. Les pilules les plus utilisées actuellement possèdent des avantages certains qu’il sera intéressant de connaître. Son fonctionnement et son pourcentage d’efficacité font partie des informations importantes avant de choisir.

2. Le patch contraceptif

patch contraceptif

Méthode choisie par de nombreuses femmes, il se colle directement sur la peau et évite ainsi un éventuel oubli. Il va apporter la juste dose d’œstrogène et de progestérone pendant toute la durée du cycle. Pratique à utiliser, il peut remplacer d’autres méthodes facilement. Ce choix évite aussi des désagréments d’ordre intestinaux avec une autre solution de contraception.

3. L’anneau vaginal

anneau vaginal

Ce moyen de contraception s’utilise directement dans le vagin. Il correspond à un anneau souple d’un diamètre d’environ 6 cm de diamètre. Lorsqu’il est installé, il va diffuser les hormones nécessaires au contrôle de l’ovulation. Il peut donc être pratique pour une femme car il ne demande aucune surveillance. Cette méthode va éviter d’angoisser puisqu’un oubli ne sera pas possible. Il est donc nettement plus pratique que d’autres solutions.

4. Le diaphragme

Le diaphragme et la cape cervicale

Ce mode de contraception est placé dans le vagin avant un rapport sexuel. Empêchant les spermatozoïdes d’arriver jusqu’à l’utérus, il prévient une éventuelle fécondation. Il est donc pratique car il ne demande pas d’avoir à se rappeler de l’utiliser. Pour une efficacité optimale, il faudra l’utiliser en combinaison avec un spermicide.

5. Le stérilet ou DIU

stérilet DIU

Comme son nom l’indique, cette méthode contraceptive se pose dans l’utérus directement. Le gynécologue se charge de son placement pour son entière réussite. Cette solution est en effet la seule qui possède 100% d’efficacité. Sa forme en T empêche la fécondation et la nidation. Il s’agit donc d’une bonne méthode même si les femmes la trouvent moins pratiques que les autres.

6. L’implant contraceptif

implant contraceptif

Cette solution moderne convient tout à fait aux femmes qui veulent être protégées en permanence. Cet implant est placé sous la peau et remplace la pilule contraceptive. Pouvant être efficace pendant trois ans, cette méthode est très intéressante. La femme qui fait ce choix pourra ainsi être certaine de ne pas tomber enceinte grâce à une belle efficacité.

7. Le préservatif masculin

préservatif masculin

Il s’agit du mode de contraception le plus connu et le plus utilisé. S’il est très pratique puisqu’il est utilisé avant et pendant le rapport sexuel, il n’est pas efficace à 100%. Il est donc recommandé de l’utiliser en complément d’une autre solution pour être certain d’éviter une grossesse non désirée.

8. Le préservatif féminin

préservatif féminin

Très intéressant, il permet de jouer le rôle de contraceptif mais aussi d’éviter la prolifération de MST ou d’IST. Par contre, cette solution est jugée très peu pratique car ce préservatif est assez difficile à mettre. Il peut être plus prudent d’utiliser également des spermicides pour éliminer directement les spermatozoïdes et éviter une fécondation non désirée.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire