Les aliments à privilégier anti-cholestérol

Suivre un régime alimentaire équilibré et sain est une chose indispensable lorsque vous avez un taux de cholestérol assez élevé. Malheureusement, c’est facile à dire qu’à faire ! Alors que faut-il manger, boire, à quelle quantité et combien de fois par semaine ? Voici les conseils à adopter.

Misez sur un régime riche en fibres

régime riche en fibres

Les aliments riches en fibres font baisser le taux de cholestérol chez une personne atteinte d’hypercholestérolémie. Les nutritionnistes recommandent une consommation de 25 à 30 g de fibres tous les jours afin de réduire les maladies cardiovasculaires. Les céréales complètes, les légumes verts, les légumineuses et les fruits en contiennent.

Consommez des aliments riches en Oméga 3 et 9

Consommez des aliments riches en Oméga 3 et 9

Oméga 3 et 9 sont des acides gras qui ont le pouvoir de diminuer le taux de mauvais cholestérol LDL dans le sang. En effet, un régime riche en cholestérol alimentaire augmente considérablement le taux de ce mauvais cholestérol dans l’organisme. Ce qu’il faut faire c’est d’adopter une alimentation riche en graisse mono ou poly insaturée. Vous en trouvez dans les poissons gras, les huiles d’olive, de noix, de lin et de colza.

Sélectionnez les viandes

Sélectionnez les viandes

Les médecins recommandent la consommation de volaille blanche comme la dinde ou les blancs de poulet. Le jambon blanc découenné, l’agneau ainsi que le canard sont à privilégier. Ce type de viande est pauvre en cholestérol. Si vous êtes amateur de viande rouge, misez sur les morceaux maigres tels que le rumsteck. Cependant, ne dépassez pas les 500 g par semaine conseillés par le nutritionniste.

Mangez des fruits et légumes à volonté

Mangez des fruits et légumes à volonté

L’objectif est d’en manger au moins cinq dans la journée. Les fruits et légumes sont composés de fibres alimentaires qui réduisent l’absorption des graisses dans l’organisme. D’ailleurs, si vous optez pour ce genre de régime, vous réduisez naturellement les autres apports alimentaires.

À chaque repas, faites une entrée de crudité, des légumes peuvent accompagner le plat principal et mangez deux fruits au dessert.

Les aliments qu’il faut modérer

grignotages entre les repas

Supprimez définitivement les grignotages entre les repas, surtout les produits sucrés et les aliments trop gras (fritures, feuilletés, beignets). Il en est de même pour les plats commercialisés, industriels ainsi que les restaurations rapides.

Ces mauvaises habitudes risquent d’avoir des répercussions négatives sur votre poids, mais aussi sur votre état de santé en général. Limitez la consommation de charcuteries, des sauces, des produits laitiers gras sans oublier les œufs.

Modifiez la méthode de cuisson des aliments

Modifiez la méthode de cuisson des aliments

Pour limiter la consommation de cholestérol, les médecins recommandent une cuisson sur grill pour les poissons et les viandes. Par contre, les légumes doivent être cuits à la vapeur. Ces modes de cuisson permettent de diminuer la teneur en graisse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire