Comment agencer son jardin pour qu’il soit zen ?

Inspiré des jardins japonais, les aménagements zen sont beaucoup plus minimalistes. Vous n’aurez aucune peine à créer un espace zen à l’extérieur de votre maison. Seulement, il faudra être bien organisé. Un petit jardin zen se traduit souvent par la présence de gravier, de roches et quelques végétaux rares et spécifiques. Les aménagements zen sont une représentation de la nature de manière symbolique. Ils sont surtout faits pour être contemplés depuis un banc. Dans cette rubrique, nous allons vous partager nos conseils afin de vous aider à créer votre jardin zen.

Faire un plan du jardin zen

Avant de commencer l’aménagement d’un jardin zen, il est vivement conseillé de planifier les travaux. Pour ce faire, pensez à dessiner les plans de celui-ci sur papier. Malgré le fait qu’il soit fait de courbes et d’asymétries, le jardin zen requiert une certaine organisation. Ainsi, vous devez préalablement choisir la forme que vous souhaitez donner à votre jardin.

Ensuite, vous devez procéder à l’agencement de l’espace compte tenu du terrain. Il faudra également décider de la présence d’eau ainsi que des plantes que vous allez y planter. Surtout, prenez le temps de jouer sur

  • les couleurs,
  • les formes,
  • les textures.

Cela permet de faciliter l’élaboration de votre espace zen. En outre, vous devez penser à délimiter ce jardin en utilisant du bois exotique ou des plantes.

Choisir les végétaux adaptés à votre espace extérieur

entrée d'un jardin zen

Une fois que vous aurez établi le plan de votre futur jardin zen, choisissez les plantes que vous aimeriez admirer. Votre choix devra se faire compte tenu de l’orientation du jardin, de la qualité du sol ainsi que du climat. Assurez-vous que les plantes puissent créer une parfaite harmonie.

Dans ce cas, vous devez les choisir en prenant en considération la couleur des feuillages, la taille de chacune et le moment de leur floraison. Cela pour s’assurer qu’elles puissent s’associer avec élégance.

Toutefois, mieux vaut éviter les couleurs trop vives pour éviter de casser le côté apaisant du lieu. Parmi les végétaux à privilégier, on peut citer la mousse. Elle vous permettra de créer de jolis tapis où il sera agréable de marcher pieds nus. Pour souligner l’esprit zen de l’espace, les graminées sont de mise. Ses longues feuilles donneront un effet de légèreté lorsqu’elles sont bercées par le vent.

Pour autant, le jardin zen n’est pas dépourvu d’espace vert et minimaliste avec une simple présence d’herbe bien taillée. Quelques carrés de pelouse permettent de créer des blocs et de mettre en valeur une décoration spécifique, un bosquet ou une plante exotique. Cependant, la pelouse mérite une attention spécifique et ce site de jardinage vous indiquera les meilleurs équipements à avoir pour entretenir parfaitement l’herbe et le gazon de votre espace détente et zen.

Incontournables dans la thématique du jardin zen, les bambous viennent rappeler les origines asiatiques de ce style. A chaque coup de vent, leurs feuillages créent un doux bruissement. Par ailleurs, il ne faut pas négliger l’entretien nécessaire pour conserver la beauté de ces plantes. Vous devez être sûr de pouvoir respecter la fréquence de taille dont ils ont besoin.

Miser sur des matériaux naturels

la pierre simple : meilleure décoration zen

Dans un jardin zen, les plantes représentent le point central. Toutefois, l’utilisation de matériaux naturels est aussi une autre particularité de ce type d’aménagement. Vous pouvez vous en servir pour dessiner des marches, délimiter l’espace ou former un chemin tout en courbes. Ainsi, pensez aux galets, au bois exotique et aux ardoises.

L’utilisation de sable est aussi recommandée. Vous pouvez créer des surfaces de sable ou de gravier ratissées. Ce qui fera penser aux vagues, dont les ondulations sont particulièrement reposantes à regarder. Elles peuvent compléter ou remplacer un point d’eau. Néanmoins, vous devez faire attention à l’entretien que cela représente. Il faudra procéder régulièrement au ratissage. Il sera aussi indispensable de ramasser les feuilles afin de préserver la beauté de cet agencement.

Ajouter un point d’eau

Dans un jardin, le bruissement de l’eau est toujours très apprécié. Outre les plantes et les matériaux naturels, l’eau doit être au centre de votre jardin zen. Symbole de la vie, elle purifie l’espace. Vous pouvez l’ajouter sous forme d’une petite fontaine ou d’une mare. Si vous disposez d’un espace assez grand et d’un peu de temps pour en assurer l’entretien, misez sur un bassin.

Dans tous les cas, assurez-vous d’utiliser des matières naturelles (pierre ou bois) pour constituer les matières naturelles. Vous pouvez même envisager une fontaine avec un écoulement dans une tige de bambou. Cela vous permettra de rester dans une atmosphère asiatique. En outre, si votre point d’eau est suffisamment grand, n’hésitez pas à y ajouter des plantes d’eau typiques du Japon.

Soigner la décoration

Pour renforcer l’ambiance zen de votre jardin, vous avez le choix parmi une large déclinaison d’objets décoratifs. Vous n’aurez plus qu’à ajouter les accessoires de votre choix. Surtout, rappelez-vous que la sobriété est le maître-mot. Il faut que cet espace puisse vous laisser respirer et vous ressourcer. Évitez donc de l’encombrer avec des objets en tout genre. Vous pouvez y installer quelques lanternes traditionnelles afin d’illuminer l’espace à la nuit tombée. Un hamac, un banc en bois et des coussins de couleur douce vous permettront de profiter pleinement de vos moments de détente. D’ailleurs, ils se marieront à merveille avec l’ensemble du jardin zen.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire