Un bon oreiller pour un sommeil réparateur

Quelle que soit votre position habituelle pour dormir, un bon oreiller fera toujours la différence. Il vous garantit un sommeil réparateur qui est absolument essentiel pour la santé.

oreiller ergonomique

Les avantages d’un bon oreiller

L’oreiller contribue à la qualité de notre sommeil au même titre que les autres éléments de la literie (matelas, sommier, etc.). Il a un impact considérable sur votre nuit de sommeil et peut engendrer des douleurs s’il est mal choisi. Il doit être adapté à votre corps, voilà pourquoi il est nécessaire de l’essayer avant de l’acheter : c’est votre compagnon de nuit. Néanmoins, il doit être changé régulièrement pour garantir son efficacité. La fréquence de changement dépend du matériau avec lequel il est fabriqué : par exemple, tous les 5 à 8 ans pour un modèle en plumes et tous les 15 à 20 ans pour un oreiller ergonomique à mémoire de forme. Retrouvez plus d’informations à ce sujet en consultant ce guide détaillé.

Un bon oreiller vous assure une excellente posture pendant le sommeil. Il protège le dos et la colonne vertébrale tout en maintenant bien d’autres parties du corps comme les épaules, les hanches et le cou. Ainsi, vous ne risquez pas de vous réveiller avec des douleurs ou des courbatures. Néanmoins, le bon oreiller est relatif, il dépend de votre besoin personnel : à chacun sa position de sommeil ! Vous devez écouter votre corps pour bien choisir le modèle adapté à votre physique.

Les critères de choix

La position de sommeil

Le premier critère est votre position de sommeil :

  • Sur le dos : vous devez privilégier un oreiller qui promet un excellent soutien à votre cou et votre tête. Il doit avoir une épaisseur moyenne, ni trop rembourré ni trop plat afin de garantir un bon alignement du cou et de la colonne vertébrale.
  • Sur le côté : il vous faut un modèle qui permet d’adopter une position neutre. Il doit vous permettre de bien aligner la tête et la colonne vertébrale. Avec cette position, toute la pression est supportée par une de vos épaules. L’oreiller doit alors rendre l’épaule sur laquelle vous vous appuyez plus légère.
  • Sur le ventre : cette position est à éviter autant que possible car elle exerce trop de pression sur le dos et le cou. Néanmoins, si vous en avez l’habitude, optez pour un oreiller particulièrement doux avec un rembourrage moyen. Avec un tel modèle, votre colonne vertébrale sera maintenue alignée.

La taille et l’épaisseur de l’oreiller

Ensuite, il faut prendre en compte la taille et l’épaisseur de l’oreiller. Celles-ci garantissent l’alignement des autres parties du corps avec la colonne vertébrale dont le cou, la tête et les épaules. Cet alignement vous offre un sommeil confortable et un réveil sans douleur. Pour optimiser ce confort, il faut veiller à bien ajuster la taie de votre oreiller.

oreiller

Le matériau de conception

La matière avec laquelle l’oreiller est fabriqué compte également. Vous avez le choix entre :

  • Le polyester : un matériau synthétique qui se tasse vite d’autant plus qu’il favorise le développement des acariens.
  • Le latex : à privilégier pour ceux qui sont allergiques aux acariens. Cette matière est adaptée pour l’hiver mais à délaisser en été.
  • La laine : tout comme le latex, cette matière en fibre naturelle est hypo allergène. Elle ne se déforme pas au fil du temps. Ses plus grands avantages : une excellente capacité à absorber l’humidité et le fait qu’elle soit adaptée à toutes les saisons.
  • Les plumes : appelés aussi duvet, sont prisés pour leur résistance et son confort. Le hic avec cette matière est l’impossibilité du nettoyage en profondeur.
  • La mousse à mémoire de forme : épouse parfaitement votre morphologie (au niveau de la tête et les courbes de la nuque) pour vous garantir un confort incomparable pendant le sommeil. Cette matière chouchoute vos cervicales et retrouve sa forme initiale après chaque utilisation. Un oreiller conçu avec cette matière ne risque pas de se déformer avec le temps.

Quelques conseils pour bien choisir votre oreiller

Pour bien choisir votre oreiller, il faut aussi tenir compte de votre type de matelas. Privilégier un oreiller ferme si votre matelas est moelleux et vice versa. Tout cela joue sur l’alignement des parties de votre corps et vous promet un confort optimal pendant le sommeil. Par ailleurs, pour un maximum de confort, il faut qu’il y ait une bonne interaction entre le matelas, l’oreiller et le sommier :

  • Le matelas s’assure d’alléger les points de pression
  • Le sommier prend en charge le soutien du corps du dormeur sur la longueur
  • L’oreiller garantit l’alignement de la colonne vertébrale avec le dos, la nuque et la tête.

Pour optimiser la qualité de votre sommeil, assurez-vous de bien travailler la décoration de votre chambre à coucher (lumière, aménagement, etc.). La pratique de certaines activités à la maison peut aussi vous aider à bien dormir comme le yoga ou la pamper routine.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire